Comment devenir arboriculteur ?

Comment devenir arboriculteur ?

Les arboriculteurs sont des experts dans le soin et la gestion des arbres. Ils veillent à ce que les arbres soient correctement entretenus, inspectés et taillés.

Pour devenir arboriculteur, il faut être passionné par la nature et aimer travailler en plein air.

Qu’est-ce que l’arboriculture ?

L’arboriculture est la culture, la gestion et l’étude d’arbres, d’arbustes.  Il a été défini comme « l’art et la science de planter, d’entretenir et de gérer des arbres individuels ». Le mot arboriculture vient du latin arbor (arbre) et cultura (culture). Cette activité humaine qui s’occupe de cultiver des arbres peut même inclure certaines spécialisations comme :

  • L’arboriculture forestière qui s’occupe du soin et de l’entretien des arbres dans les forêts ou les boisés
  • L’arboriculture urbaine qui s’occupe de la plantation et de l’entretien des arbres en milieu urbain.

Le métier d’arboriculteur : présentation

L’arboriculture est l’étude, le soin et la plantation d’arbres fruitiers, d’arbres d’ornement et d’arbres forestiers. L’arboriculteur s’occupe des opérations de plantation, d’entretien et de production.

C’est en plantant et en entretenant régulièrement les arbres afin de les maintenir en bonne santé que l’arboriculteur assure le développement des arbres de toutes sortes.

Les plantes sont leur spécialité, et ils savent parfaitement comment en prendre soin. Ils sont experts dans le soin des différents types de plantes. D’autres adhèrent aux principes biologiques de soins aux arbres, en utilisant des pesticides et des désherbants pour protéger leurs arbres des maladies et des mauvaises herbes.

Lorsqu’un arboriculteur taille un arbre, il respecte sa forme en tenant compte de sa vigueur et du moment où il fleurira. La taille des arbres (pommiers, poiriers, cerisiers…) peut différer selon la variété et l’espèce de l’arbre.

L‘arboriculteur doit être capable de manipuler les fruits sans les abîmer, ainsi que de participer au processus de cueillette. En outre, il trie les fruits en fonction de leur qualité, de leur forme et de leur poids, en plus de les remplir et de les trier.

Dans le cadre de la saison de plantation, il est responsable de tous les travaux d’entretien du verger ainsi que de la préparation du sol. L’ouvrier agricole utilise différents outils pour exercer ses fonctions (sécateur électrique, désherber pour le travail en hauteur, tronçonneuse…) et conduit également des engins agricoles.

L’arboriculteur a de bonnes chances de détecter les parasites avant qu’ils ne causent de graves dommages aux arbres. Il doit par exemple connaitre la glu arboricole (voir comment la choisir), la bouillie bordelaise, le chaulage des arbres …. La capacité à s’adapter facilement à différents types d’arbres, en fonction du temps et de la saison, est très importante pour lui.

Lorsqu’il est employé, l’arboriculteur ou l’arboriculteur fait généralement partie d’une équipe de travailleurs spécialisés. La majeure partie de son travail s’effectue à l’extérieur.

Quelles qualités pour devenir arboriculteur ?

  • Un arboriculteur doit pouvoir s’adapter facilement à des cultures variées ainsi qu’à des conditions climatiques et des rythmes naturels différents.
  • Lors de la plantation et de la récolte des arbres, l’arboriculteur est capable de travailler en équipe tout en restant autonome.
  • Avoir une bonne endurance et une bonne résistance physique est important, car les charges sont parfois lourdes et la majorité du travail s’effectue en extérieur.
  • Il est impératif que les arboriculteurs portent une attention particulière aux tiges, aux branches, aux feuilles et aux fruits émergents afin de détecter l’apparition d’une maladie ou la présence d’un insecte. Ils doivent être observateur.

Quelles formations ?

Si vous souhaitez devenir arboriculteur certifié dès votre plus jeune âge, vous pouvez le faire. La seule façon d’y parvenir est de s’inscrire dans un lycée spécialisé dans l’horticulture et de suivre soit une spécialisation CAPA production horticole, soit un BPA production horticole. Le bac pro production agricole est recommandé pour ceux qui sont intéressés par l’horticulture, mais si vous préférez la viticulture, vous pouvez choisir le bac pro exploitation et gestion agricoles option vigne et vin. Après l’obtention du baccalauréat, les étudiants sont encouragés à poursuivre leurs études dans la filière production horticole du BTSA.

Le salaire d’un arboriculteur

En général, les arboriculteurs sont censés recevoir le salaire minimum (SMIC) avec parfois certaines primes en plus.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.